Odon a un don

 

 

Pour se moquer de lui, pour signifier qu'il est distrait, ils disent à l'école qu'Odon passe sa vie à observer la transparence de l'air. Il ne fait pas que l'observer, il en écoute aussi les appels. Hier, à l'heure où changeaient les diffractions et ralentissaient les battements, il entendit dans les atmosphères immédiates des cloches minuscules si argentines qu'elles prenaient sans doute leur envol à Buenos Aires ; une inspiration erratique qui passait par là soufflait l'hiver ; des pentacordes jouaient des airs de famille et beaucoup plus haut, des airs de supériorité et le tout communiquait des envies irrésistibles de flotter. Odon s'est mis à imaginer qu'il allait décoller et que suspendu à un mètre et quelque du sol, provoquant un élan d'admiration, il se faisait prier pour jouer dans l'équipe de basket-ball.

Tel est donc le don d'Odon

 

 

janvier 2015

 

si vous avez aimé, partagez avec vos amis

et laissez un commentaire !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

 
# Guest 28-03-2015 10:20
C'est doué dis-donc !

(à lire à haute voix)
L.C.
Répondre
 

Informations supplémentaires