Récit piquant

 

Épines, échardes, chardons, ronces en barbelés, aiguillons lancinants, seringues et piqûres de rappel, flèches lancées, lances empoignées, anges aux sommets des épingles, philosophes qui ont tenté de percer ou transpercer leur secret, oursins dans la mer, arêtes dépouillées, poinçons et points de côté, fauves dans les forêts aux dents et regards acérés, brosses, écouvillons et balais, couturières des ateliers qui aiguillent les aiguilles à longueur de journée, fakirs, acupuncteurs, Mesdames et Messieurs qui vous piquez de littérature ou douloureusement avec un clou, pour vous, pour ceux aussi qui ont un sens aigu de l'observation ou de la responsabilité, je dresse le récit de ce que j'ai vu ce matin : sous le regard d'un rosier, depuis que darde ses rayons le soleil, Lord Hirsut, le hérisson du jardin, s'est épris d'une châtaigne qui le lui rend bien. Et maintenant, pour ce qui va se passer entre eux, il vaut mieux se retirer sur la pointe des pieds.

 

 

mai 2015

 

si vous avez aimé, partagez avec vos amis

et laissez un commentaire !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

 
# Guest 30-03-2015 12:44
Lord Hirsut et Dame Châtaigne... mariage heureux, plus que celui des protagonistes - rapprochement dont on ne connaît la forme administrative du statut - c'est le mariage de l'observation de l'écrivaine et de sa fantaisie !

Baisers tout ronds de Sara
Répondre
 
 
# Guest 28-03-2015 06:46
Printanier

JF En Fédou
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 17:14
SYMPA !

M. de Montréal
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 16:36
Les ADALUZ sont toujours aussi piquants et agréables à lire.

Michel et Claire
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 14:27
Nous avions discuté au salon du livre, je ferai connaître le site à mes élèves.

R.
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 13:59
Dans le rayon des piques je choisis le pique-nique... s'il ne pleut pas.
J'aime le ton aigu de ce texte.
Marta
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:52
merci, nous avons beaucoup aimé ainsi que l'autre texte, "saloon"

M & M depuis Nîmes
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:46
Beau, drôle et... très aigu en effet. Bravo pour la recherche des mots qui piquent!
ADO
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:45
il vaut mieux piquant que poignant !
très joli

Maurice de l'Ile
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:17
Ah bon ? Honni soit qui mal y pense !
Ruth
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:10
ce n'est pas piqué des hannetons

merci pour cette fantaisie

Jean de Toulouse
Répondre
 
 
# Guest 27-03-2015 11:00
Effectivement, ça pique ! Il ne doit guère manquer que le porc-épic à l'accent plutôt aigu !
JC Rolland
Répondre
 

Informations supplémentaires