Cosses

 

 

Pour écosser des petits pois ce n'est pas la peine de laver les cosses. Sur la table de vos opérations, ce n'est pas la peine non plus de les anesthésier quand vous pratiquerez la césarienne pour libérer les multiplés que vous déposerez dans un joli bol jusqu'à ce qu'il soit surpeuplé ; puis, vous chercherez des recettes intéressantes sur Internet. Venons donc à l'essentiel : il me semble tout à fait dommage et même injuste de jeter les cosses écossées qui viennent d'enfanter. Certains en tirent des soupes que je n'ai pas eu le plaisir de savourer ni l'intention de confectionner, mais faute d'autre chose, avec ou sans sentiment de culpabilité, les cosses écossées sont envoyées en général belles et fraîches dans une poubelle ou finissent tout au plus dans un engrais. J'avais pensé à quelque composition décorative même éphémère avec des fruits ou des fleurs dans un vase, une poterie, ou encore dans un panier, mais je dois admettre que c'est d'un goût un peu douteux. Malgré un réel effort, je me retrouve donc assez à court d'idées pour les cosses écossées, mais ce n'est pas une raison. Vous réfléchirez.

 

janvier 2015

Informations supplémentaires