L'âne de Buridan

 

 

Un âne placé à égale distance d'un seau d'eau et d'une botte de foin, ne disposant d'aucune raison pour aller vers l'un plutôt que vers l'autre, incapable de choisir, se laissa mourir de soif et de faim.

L'auteur de cette curiosité logique est Jean Buridan, docteur scolastique qui enseignait la Philosophie en Sorbonne aux temps reculés du Moyen Age. Curiosité qui l'est moins si on l'interprète comme la preuve par l'absurde de l'existence nécessaire d'un principe de discernement et de libre arbitre chez tous les êtres animés.

Né en 1292, Jean Buridan disparaît en 1363, tandis que son âne logique lui survit dans les sphères absolues qui sont celles des entités idéales qui ne savent en réalité ni boire, ni manger, ni mourir.

Informations supplémentaires